Roger BOURDIN | Entre deux arts Volume 2 - OSSIA 1012/2

Ossia (Christophe Hénault et Philippe Bourdin) a le plaisir et l’honneur de poursuivre son travail patrimonial consacré aux enregistrements du flûtiste Roger Bourdin. A l’instar du précédent volume (OSSIA 1010/2), ces enregistrements réalisés entre 1947 et 1962 présentent les multiples facettes d'un artiste hors du commun qui s'est totalement donné à la musique. A même en sacrifier sa vie tant la musique est cette flamme qui dévore sans trêve ni salut. On ne la combat pas ; on en est la proie fatale.

Couv. Bourdin

Entre deux Arts ? Parce que Roger Bourdin, de formation classique, offrait la particularité très rare d'avoir ce don de compositeur, d'arrangeur et d'improvisateur qui lui permit d'élargir son art dans les domaines de la musique légère et du jazz. « J’ai tout fait. C’est la chance de ma vie, mon équilibre et ma joie de vivre. » Il était ouvert, prêt à tout. Prêt à s'émerveiller. Trois fois Grand Prix du Disque, ce virtuose aura fait plus qu’aucun autre pour stimuler l’intérêt de la flûte dans la variété. Pour beaucoup, son nom reste attaché à sa célèbre improvisation sur la chanson Il est cinq heures, Paris s'éveille derrière Jacques Dutronc.
Son immense passion pour la musique et sa joie sincère de la faire partager trouvent un écho dans cet éblouissant florilège qui comporte de nombreux inédits comme la Sonate pour flûte, alto et harpe de Claude Debussy enregistrée en 1957 avec Colette Lequien et Lily Laskine. Le CD consacré au répertoire de variété nous fait également découvrir un compositeur de chansons à succès.

Christophe & Phil'
Christophe Hénault et Philippe Bourdin © Marie-Thérèse Baray

Ossia (Christophe Hénault et Philippe Bourdin) tries to keep the memory of Roger Bourdin alive and is delighted and honored to carry on his large recorded legacy. Similarly to the previous volume (Ossia 1010/2), these recordings created between 1947 and 1962 demonstrate the many faces of this one-of-a-kind artist who died too soon. Music is a flame that consumed him entirely, unremittingly. Why In between two arts ? Because Roger Bourdin, who had a classical background, was able to compose, arrange and improvise - highly rare skills which allowed him to broaden the scope of his art to light music and jazz. "I did everything. That's the luck, the joy of my life, my balance". He kept an open mind, ready for anything. The virtuoso won the Grand Prix du Disque three times and he, more than anyone else, fostered popular artists' interest in the flute. Thanks to him, the flute suddenly became a major instrument in mainstream music. For many, his name evokes his famous improvisation on the song Il est cinq heures, Paris s'éveille accompanying Jacques Dutronc.
His vibrant passion for music and sincere joy of sharing it with others are echoed in this dazzling anthology of recordings, including many unreleased tracks such as the Sonata for flute, viola and harp by Claude Debussy, recorded in 1957 with Colette Lequien and Lily Laskine. The CD which focuses on popular music also introduces Bourdin as composer of hit songs.

le 17/06/2015 à 16:33

Laisser un commentaire

4 commentaires, et afficher

Gilles Gouiran

Qui pourra à jamais oublier cet étrange plaisir, ce frisson indéfinissable que l'on ressent en écoutant le "Paris s'éveille"...
La réédition des oeuvres ou apparitions de Roger Bourdin en cd est une superbe démarche...
Qu'en serait-il du lp jazzy consacré à Vivaldi, ou bien de "Flûte, orgue et contrebasse" ?
Une troisième anthologie en perspective ?

le 20/10/2016 à 18:48

Sabine Boyer

Bravo ! Tres belle initiative de faire un site pour ce flûtiste au grand coeur excellent musicien qu'était Roger Bourdin !
Je n'oublierai jamais de ma vie que c'est après être allé à son concert avec la harpiste Annie Challan que j'ai décidé de choisir la flûte ! Roger Bourdin dégageait une énergie tellement positive et communicative : sa sonorité inégalable et aussi la découverte de la flûte basse m'ont motivé pour en faire ma carrière !
Encore bravo et je souhaite que Roger Bourdin soit enfin reconnu comme un des + grands flûtistes français !

le 04/03/2016 à 10:15

WYSTRAETE BERNARD (www.bernardwystraete.wix.com/bernardwystraete)

Bonjour à toutes et tous ; je porte à votre connaissance que le 27 février 2016 je suis l'invité de l'excellente émission de France Musique "Etonnez-moi Benoît" (11h à 12h30) de l'éclectique Benoît Duteurtre: (Un programme unique en son genre par ses mélanges d'opérette et de chansons d'avant-guerre, d'orchestres de danse des cinq continents, de valse musette et d'humour musical !) Nous parlerons de ma carrière et de mon actualité ; je rendrai hommage évidemment à Roger Bourdin et parlerai de l'association nouvellement créée ! A vos postes et n'hésitez pas ensuite à réagir sur le site de Radio France, musicalement votre. B.W.

le 13/02/2016 à 22:09

WYSTRAETE BERNARD

Excellemment rédigé ! On pourrait en ajouter même sans exagérer ! Quant à la notification concernant l'improvisation de la chanson "Il est cinq heures..." Roger n'est pas derrière J. Dutronc, mais c'est bien le contraire... Que vive intensément l'association "Flutissime Roger Bourdin" ; cordialement Bernard Wystraëte.

le 22/12/2015 à 13:54